TEST 15 JOURS

hébergeurs

  • Francetest mise en demeure par la Cnil

    Le 27 août 2021, les données de dépistage COVID-19 de 700 000 patients français étaient exposées en raison d’une faille de sécurité de la plateforme Francetest. Cette dernière n’étant pas homologuée (les données sont hébergées par Amazon Web Services, relevant du Cloud Act américain), la Cnil avait été saisie pour investiguer sur cette violation de données au titre du RGPD. Francetest avait reconnu avoir été alertée le jour-même de la présence d’une faille de sécurité sur ses serveurs mais estimait y avoir remédié “immédiatement”. La décision de la Cnil publiée ce jeudi contredit cette affirmation.

  • + d'articles