TEST 15 JOURS

Comment Carians déploie le deuxième avis médical auprès des mutuelles et assureurs

Créée en 2014, la start-up a développé un service de deuxième avis médical auprès des assureurs et des mutuelles. Avec une vingtaine de partenaires et environ 16 millions de personnes couvertes, Carians poursuit son déploiement en France. En parallèle, elle complète son offre médicale avec de nouvelles pathologies et le recrutement de médecins experts.

Par Aurélie Dureuil. Publié le 23 février 2021 à 10h32 - Mis à jour le 23 février 2021 à 10h32

La genèse

La société Carians, qui déploie la plateforme deuxiemeavis.fr, a vu le jour en juin 2014. “Nous sommes trois cofondatrices engagées depuis plus de 10 ans autour des sujets de l’accès aux soins à travers l’association CoActis Santé qui porte encore aujourd’hui les projets Santé BD et HandiConnect. Nous sommes toujours dans cette réflexion de santé universelle”, témoigne Pauline d’Orgeval, une des cofondatrices et présidente de Carians. Confrontée à une décision médicale pour un membre de sa famille, elle a été incitée par son médecin à demander un deuxième avis. “Il nous a indiqué que la médecine n’est pas une science exacte, que chaque hôpital a ses pratiques…”, se rappelle-t-elle. Une démarche qui a conforté sa confiance envers le médecin mais qui a également été source de questions : “nous étions perdus car nous ne savions pas quelle autre équipe experte contacter. Il nous a fallu 10 jours pour en trouver une puis quatre mois pour obtenir un rendez-vous où nous avons dû nous rendre muni du dossier médical”, sans qu’il y ait besoin de la présence du proche concerné. Face à ce constat, l’idée a germé de créer une plateforme pour faciliter l’accès à un deuxième avis médical. Par ailleurs, la cofondatrice insiste sur le fait que Carians est une entreprise à mission.

Les fondateurs, les dirigeants et les effectifs

Carians a été fondée par Pauline d’Orgeval, sa présidente, Catherine Franc, sa CEO et directrice juridique et financière, et Prune Nercy, sa directrice digitale et chief happiness officer. Si elles sont toutes les trois diplômées de HEC, elles n’appartiennent pas aux mêmes promotions et leurs parcours diffèrent. Pauline D’Orgeval est à l’origine de la création en 1999 de 1001listes, société de listes de mariage et cadeaux. “J’ai fait partie de la première génération d’entrepreneurs Internet !”, signale-t-elle sur le site deuxiemeavis.fr. Catherine Franc a notamment été directrice adjointe chez Louis Vuitton et directrice de Transparence avant de cofonder Medicience et CoActis Santé.…

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Les acteurs de la téléconsultation avancent en ordre dispersé

Stéphane Hasselot (Ociane Matmut) : “Nous mettons en place une participation à l’achat du bandeau Dreem”

MM'Innov, le fonds de Malakoff Médéric Humanis, a investi dans cinq start-up depuis sa création

La communication auprès des adhérents, clé dans le déploiement de Deuxiemeavis.fr par Ociane Matmut

Santéclair ajoute Deuxièmeavis.fr à son portefeuille de services

Confidentiels

Deuxiemeavis.fr lève 2,5 M€

Comment la plateforme deuxiemeavis gagne ses partenaires

Malakoff Médéric signe avec trois start-up pour étoffer ses services e-santé

Audiens fait bénéficier ses adhérents de services numériques