TEST 15 JOURS

Quelles sociétés ont été agréées ou certifiées pour l’hébergement des données de santé ?

Depuis 2018, les tiers chargés de stocker les données de santé doivent obtenir une certification, délivrée au terme d’un audit par des organismes spécialisés tels qu’Afnor et Bureau Veritas. mind Health a analysé la liste des premières sociétés à l’avoir obtenu. 

Par Aymeric Marolleau. Publié le 02 juillet 2019 à 16h06 - Mis à jour le 02 juillet 2019 à 16h06

Le numérique et la sécurité des données des patients constituent un point particulièrement sensible dans le domaine de la santé. Pour encadrer l’activité des spécialistes des systèmes d’information et de l’hébergement dans ce domaine, les pouvoir publics les invitent ou les obligent parfois à obtenir des labels, agréments ou certifications. 

À partir de 2009, les sociétés souhaitant héberger des données de santé ont eu l’obligation d’obtenir un agrément, délivré par le ministère de la Santé, pour démontrer qu’ils respectent plusieurs exigences comme le recueil du consentement du patient, l’authentification forte, le cryptage des flux ou encore la traçabilité des accès. 

En 2018, pour renforcer la confiance dans les tiers chargés de stocker les données des patients, l’État a remplacé cet agrément par une certification, délivrée au terme d’un audit par des organismes spécialisés tels qu’Afnor et Bureau Veritas (la liste des organismes de certification sur le site de l’Asip Santé). 

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind