TEST 15 JOURS

L’IA pour accélérer le diagnostic des maladies rares (AMMIS)

L’Association des Métiers médicaux des Industries de Santé (AMMIS) a organisé le 9 février un webinaire sur le thème de l’IA et l’errance diagnostique dans les maladies rares. Lucie Albinet, conseillère médicale chez les Laboratoires CTRS et Christian Deleuze, président de Medicen ainsi que du Healthcare Data Institute et directeur général délégué à l’innovation de Sanofi, ont décrypté quel impact pourrait avoir l’IA sur la prise en charge des patients concernés.

Par Camille Boivigny. Publié le 15 février 2022 à 17h11 - Mis à jour le 16 mars 2022 à 17h07

L’errance diagnostique est une problématique phare des maladies rares et a fait l’objet de plusieurs plans nationaux. “Une pathologie est dite rare lorsqu’elle touche moins d’une personne sur 2 000”, rappelle Lucie Albinet. “Il en existe aujourd’hui 7000, qui touchent plus de 3 millions de Français, soit 5 % de la population, et 25 millions de personnes sont concernées en Europe”, abonde Christian Deleuze. À 80 % d’origine génétique, la plupart du temps sévères, chroniques, invalidantes et évolutives, ces maladies constituent un enjeu majeur de santé publique.

Parcours diagnostic et errance

“En France, la grande majorité des patients attend plus d’un an et demi avant de disposer d’un diagnostic précis. Pour plus d’un quart, c’est plus de cinq ans”, alerte la conseillère médicale. Il faut distinguer errance (délai entre l’apparition des premiers symptômes et la confirmation du diagnostic) et erreurs diagnostiques (diagnostic erroné qui conerne 40 % des patients).…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

SimforHealth crée une plateforme de simulation numérique dédiée aux maladies rares

Quelles entreprises ont été autorisées par la FDA à commercialiser des dispositifs médicaux intégrant de l’IA?