TEST 15 JOURS

L’ALTIR opte pour le cloud AWS pour ses données de santé

En 2020, l’Association Lorraine pour le Traitement de l'Insuffisance Rénale (ALTIR) a remplacé son dossier patient informatisé, passant d’une solution interne à une solution cloud externe. Avec un enjeu-clé : sécuriser les données de santé des patients. Bilan du projet avec Ivan Fombaron, chef de projet cloud pour l’ALTIR, et Maxime Bire, responsable cloud pour SCC.

Par Sandrine Cochard. Publié le 24 novembre 2021 à 6h44 - Mis à jour le 23 novembre 2021 à 18h14

Comme de nombreux organismes de santé, l’ALTIR s’appuie sur une solution de dossier patient informatisé (DPI) pour saisir et stocker chaque jour les données de santé des patients. Mais sa solution, développée en interne et hébergée sur site, commence à montrer ses limites. “Les serveurs étaient affectés par des problèmes d’alimentation électrique qui provoquaient des pannes”, se souvient Ivan Fombaron, chef de projet cloud pour l’ALTIR. L’association décide alors de remplacer son DPI et d’augmenter par la même occasion la disponibilité et la fiabilité de ses accès. “Le choix s’est naturellement porté vers un hébergement cloud puisque les ressources nécessaires pour mettre à niveau notre infrastructure étaient démesurées si nous faisions tout en interne.”

Certification HDS et agilité parmi les objectifs

Pour choisir parmi les fournisseurs de cloud, l’ALTIR se fixe 4 grands objectifs :

  • Performance : la solution retenue devra augmenter la disponibilité et la résilience de la plateforme,
  • Autonomie : l’équipe technique interne de l’Altir souhaite être en maîtrise du projet, sans dépendre d’un prestataire, quitte à monter en compétences,
  • Agilité : être capable de suivre la croissance de ses activités, avec l’ajout de nouveaux services facilement,
  • Sécurité : le cloud retenu doit être conforme à la certification Hébergement de données de santé (HDS).…
Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Dans son rapport annuel, AI for Health analyse les bonnes pratiques de l'IA en santé

Étude de cas

La future solution de gestion des traces de consentement-patient du Grand Est se dessine

Arnaud Rosier
Start-up à la loupe

Comment Implicity améliore le suivi des patients cardiaques

Le groupe français DL Software acquiert Sephira

Étude de cas

Comment le Centre Léon Bérard et Roche Diagnostics France ont mis au point une application d’aide à la décision clinique