TEST 15 JOURS

HIMSS 2022 : les tendances et les innovations à retenir

Plus de 1000 exposants ont participé à l’édition 2022 du congrès HIMSS, qui se déroulait cette année à Orlando, du 14 au 18 mars. mind Health faisait, avec 40 acteurs français du monde de la santé numérique, partie du voyage organisé par le Catel, incubateur de communautés e-santé. L’occasion de saisir les nouvelles tendances du secteur et de partir en quête, avec les experts de cette délégation, des solutions réellement innovantes.

Par Romain Bonfillon. Publié le 21 mars 2022 à 9h44 - Mis à jour le 03 janvier 2023 à 14h56

Orienté B2B, le congrès de la Healthcare Information and Management Systems Society (HIMSS) concentre une foule de solutions pour générer, structurer et valoriser la donnée au sein des établissements de santé. En 2019 (la dernière édition en présentiel du congrès, les éditions suivantes ayant été annulées pour des raisons sanitaires), les discours des exposants tournaient autour du cloud public, présenté comme le Graal pour la gestion et l’hébergement de la donnée de santé. Les usages de ce cloud se sont, en trois ans à peine, à ce point répandus que les nouvelles propositions de valeur en la matière n’ont, dans l’ensemble, pas capté l’attention des experts de la délégation française du Catel.

Vers un modèle de soins hybride

Cette année aura été marquée par le “virtual care” (ce terme général englobe les diverses façons dont les prestataires de soins interagissent à distance avec leurs patients). Aussi, Cyrille Politi, conseiller transition numérique de la FHF et délégué régional adjoint de la FHF Bourgogne Franche-Comté, note-t-il “l’évolution des organisations de santé vers des modes hybrides, en présentiel et en distanciel”. Cette nouvelle édition confirme également pour lui “l’orientation du modèle américain vers la responsabilité populationnelle” et, entre autres tendances, “la moindre présence des start-up, mais avec plus d’offres matures de traitement de la donnée de santé. Qu’elles soient issues d’éditeurs historiques ou de rapprochements/acquisitions, elles permettent différents choix d’urbanisation des SI”. Aussi, observe-t-il, “un développement assumé des offres applicatives dans le cloud public. Une évolution à suivre de près”.

Comme a pu l’observer Enguerrand Habran, directeur du Fonds FHF Recherche & Innovation, les mini-labs ont fait leur apparition sur le salon.…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Enguerrand Habran
Entretien

Enguerrand Habran (Fonds FHF) : "L'essentiel de la valeur vient du capital informationnel"

La reconnaissance vocale et le NLP : sur la voix du succès ?

HIMSS 2022 : Trois start-up françaises à la conquête du marché américain