TEST 15 JOURS

Un quart des programmes malveillants interceptés sur les canaux cryptés cette année visait la santé

Des rapports de Proofpoint et Zscaler, deux fournisseurs américains de solutions de sécurité, montrent que la pandémie de COVID-19 a accru l'intérêt des hackers pour le secteur de la santé.

Par Anne-Laure Mercier. Publié le 16 novembre 2020 à 11h45 - Mis à jour le 21 décembre 2020 à 15h34

Deux rapports sur l’état de la cybersécurité dans le monde viennent de paraître à dix jours d’intervalle. Le premier, édité par Proofpoint, fournisseur américain de solutions de sécurité pour les données, a analysé des “centaines de campagnes” de hackers “à travers des millions de messages” dans son rapport “2020 Healthcare threat landscape” sorti le 30 octobre 2020. Le second s’appelle “2020 State of encrypted attacks” et est le fruit des recherches d’une autre société américaine, Zscaler, qui propose une solution de cloud sécurisé.…

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Les six points clés pour organiser un test d’intrusion de son SI hospitalier

Comment les fabricants de dispositifs médicaux intègrent les enjeux de cybersécurité

Cybersécurité : comment le CHU de Montpellier a géré une infection virale