TEST 15 JOURS

Thérapies numériques : quels business models pour les acteurs du marché français ?

Les thérapies numériques ou DTx se développent à travers le monde depuis quelques années mais peinent à accéder au marché. En France, les acteurs déploient différents business models. C’est le cas notamment de Voluntis, Lucine, Tilak Healthcare et Sivan. mind Health détaille ainsi les stratégies adoptées par ces entreprises.

Par Aurélie Dureuil. Publié le 02 mars 2021 à 17h29 - Mis à jour le 12 octobre 2021 à 17h08

Alors que le marché mondial des thérapies digitales ou DTx pourrait frôler les 7 milliards de dollars à l’horizon 2025, selon un rapport de PitchBook publié en septembre 2020, le secteur fait face à de nombreux défis pour trouver son modèle économique. En France, plusieurs sociétés se positionnent dans ce domaine, comme Voluntis, Tilak Healthcare, Lucine ou encore Sivan, d’origine israélienne mais issue de recherches françaises. Si certaines entreprises développent des solutions thérapeutiques utilisées seules, d’autres proposent des solutions numériques s’associant à des dispositifs ou des médicaments. C’est le cas notamment de Diabeloop qui fournit la brique logicielle pour le contrôle du taux de glucose chez les patients diabétiques. Les acteurs du secteur le revendiquent : “il faut faire le tri entre santé digitale, bien-être et thérapies numériques. Énormément d’entreprises se revendiquent DTx”, note Édouard Gasser, CEO de Tilak Healthcare. Ayala Bliah, CEO de Sivan, alerte sur le risque de “se retrouver avec 10 000 applications sur le marché et des patients et des médecins qui ne sauront pas faire la différence”. Elle insiste : “il faut mettre un niveau d’exigence de la preuve clinique pour avoir accès au remboursement”. Créée en 2017, la Digital therapeutics alliance (DTA) compte environ 40 membres issus de 15 pays. Elle propose une définition des DTx : “les thérapies numériques fournissent des interventions thérapeutiques fondées sur des preuves et qui sont conduites par des programmes logiciels de haute qualité pour prévenir, gérer ou traiter un trouble médical ou une maladie. Elles sont utilisées indépendamment ou de concert avec des médicaments, des dispositifs ou d’autres thérapies pour optimiser les soins aux patients et les résultats de santé”. Parmi les actions prévues en 2021, la DTA prévoit de “solidifier la reconnaissance des produits DTx au sein des instances dirigeantes internationales pour inclure une définition claire et des cadres réglementaires recommandés”, indique Émilie Lopes-Fernandes, en charge de la relation avec les membres de la DTA.

Passer par des phases d’essais cliniques et d’AMM

Le développement clinique est un passage obligé pour les thérapies digitales. “Si on veut innover en santé, il faut accepter les structures et les respecter. Il y a un enjeu de validation de clinique. Pour que les médecins puissent prescrire et engager les patients, il faut que le dispositif soit conforme”,…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Nouveau prêt garanti par l'État pour Voluntis

Une levée de fonds de 5,9 M€ pour Voluntis

Voluntis obtient un prêt d'1 M€ de Bpifrance pour un programme de R&D

Oncologie : marquage CE pour la plateforme de Voluntis

Voluntis signe avec Redox aux États-Unis

Le marché mondial des thérapies digitales pourrait approcher des 7 Mds $ en 2025

Voluntis souscrit un prêt garanti par l'État de 2 M€

Mouvement

Voluntis réduit son équipe de direction et son conseil d'administration

Voluntis signe un accord avec Biocon Biologics India

Laia Crespo (Sanofi Ventures) : “Nos investissements peuvent varier de 800 000 € à 13 M€ par tour de table”

Voluntis finit 2019 avec 5,1 M€ de trésorerie contre 19,8 M€ fin 2018

Voluntis mise sur l'oncologie, cherche des partenaires en diabétologie et prévoit un plan de réduction des coûts

Voluntis collabore avec Salesforce

Voluntis annonce la fin de sa collaboration avec Roche et revoit ses perspectives

Voluntis obtient le marquage CE pour une nouvelle version d'Insulia

Pierre Leurent (Voluntis) : "Notre ambition est d'atteindre 50 M€ de chiffre d'affaires à l'horizon 2021"

Voluntis lève 27,4 M€ lors de son introduction en Bourse

Lucine annonce un premier tour de table de 5,5 M€

Cinq start-up sélectionnées pour la 2e édition du Pfizer Healthcare Hub France

WeHealth Digital Medicine signe avec Lucine

Le numérique au palmarès du prix Galien 2020

Novartis Pharma AG accompagne Tilak Healthcare à l'international

Les clés pour développer un serious game

Tilak obtient le marquage CE pour un jeu mobile médical

Télésurveillance : le remboursement du logiciel de Sivan inscrit au Journal officiel

Télésurveillance : le logiciel de Sivan sera remboursé avec un prix semestriel de 1 000 euros

Sivan signe un partenariat avec Bristol-Myers Squibb France

Elsan propose une application mobile pour prévenir la rechute dans le cancer du poumon

Oncologie : La HAS favorable au remboursement du logiciel de télésurveillance Moovcare