TEST 15 JOURS

Régis Sénégou (Docaposte) : “Il n’existe pas de sujet e-santé qui soit purement national”

Docaposte, la filiale numérique du groupe La Poste qui fournit des services de transition numérique aux entreprises, veut consolider sa place sur le marché français de la e-santé. Dans une interview avec mind Health, le directeur de l’innovation David de Amorim et Régis Sénégou, le directeur de marché e-santé, décryptent les objectifs de cette filiale qui affiche un chiffre d’affaires de 522 M€ et un effectif de 5000 salariés.

Par . Publié le 18 mars 2019 à 14h33 - Mis à jour le 18 mars 2019 à 14h33

Comment est organisée l’activité e-santé au sein de Docaposte ?

Régis Sénégou : Docaposte est organisée en verticales sur quatre marchés stratégiques : la e-santé, le secteur public, les banques et assurances et le Mass Market. En e-santé, nous développons des applications permettant aux patients de disposer d’un accompagnement digital et humain tout au long de leur parcours de soins.

David de Amorim : Sur la e-santé, secteur sur lequel nous avons accéléré notre développement il y a trois ans, nous employons aujourd’hui une centaine de personnes et accompagnons tous types d’organisations en leur délivrant des services de transformation digitale. Nous nous appuyons sur les savoir-faire et les outils de Docaposte alliant plateformes collaboratives, expertises métiers, capacités numériques, industrielles et humaines.

Que représente la partie e-santé dans le chiffre d’affaires de Docaposte et de quel budget bénéficie-t-elle ?

 R.S. : Nous ne communiquons pas sur ces chiffres, mais les investissements sont conséquents et l’ambition importante.…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind