TEST 15 JOURS

Florence Dupré (Medtronic) : “Quatre contrats ont été signés avec les start-up de la saison 2020 de notre accélérateur”

La filiale française de Medtronic a initié la nouvelle saison de son accélérateur début 2021. Présidente de Medtronic France depuis février 2021, Florence Dupré partage avec mind Health les objectifs et réalisations de cet accélérateur ainsi que sa vision des enjeux d’innovation.

Par Aurélie Dureuil. Publié le 03 mai 2021 à 17h53 - Mis à jour le 03 mai 2021 à 18h52

Vous présidez Medtronic France depuis février 2021. Quelle est votre stratégie sur l’innovation ?

La vision 2020-2022 de Medtronic France est d’être un “agit’acteur” de la santé. Je découvre une intelligence collective qui a déjà construit des ponts. Quand je regarde la façon dont l’entreprise s’est structurée, je vois cette volonté de codévelopper avec l’écosystème de santé à trois niveaux : autour de nos solutions, sur l’organisation des soins et sur le financement de l’innovation et de nos solutions pour que les patients puissent avoir accès au plus grand nombre d’entre elles. Nous allons continuer sur la ligne tracée et la porter encore plus loin. Depuis mon arrivée, je veux la peaufiner, l’actualiser et lui donner une orientation encore plus numérique.

Comment prévoyez-vous d’aller plus loin ?…

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Medtronic s’associe à la start-up Sternum pour sécuriser ses DM

De l’usage des preuves en vie réelle dans l’autorisation des DM

Mouvement

Laurence Comte-Arassus, présidente de Medtronic France, rejoint GE Healthcare

Maela lève "plus de 2 M€"

Medtronic commercialisera la thérapie digitale de Deepsen

Les recommandations du Snitem pour lever les freins au développement du numérique

Antoine Groheux (Medtronic) : "Pour notre accélérateur, 15 salariés "transformers" accompagneront les sept start-up"