TEST 15 JOURS

CapGemini, Generali, Orange et Sanofi créent un accélérateur commun de start-up e-santé

CapGemini, Generali, Orange et Sanofi ont annoncé le 10 juin 2021 la création de “Future4care”, un accélérateur européen de start-up en santé numérique. Cette société commune ambitionne de rapidement développer et mettre sur le marché des solutions e-santé.

Par Camille Boivigny. Publié le 11 juin 2021 à 17h33 - Mis à jour le 14 juin 2021 à 11h27

Les quatre grands groupes ont tenu une conférence de presse commune au cours de laquelle ils ont dévoilé leur projet dédié aux start-up du domaine de la santé numérique, Future4Care, avec l’ambition d’en faire un hub européen.

Philippe Peyre, président de Future4care a présenté cette nouvelle structure comme un “écosystème fédéré” visant à “apporter une contribution majeure au futur de la santé en exploitant au maximum les possibilités du digital”. Sa conviction et celle des quatre fondateurs repose sur la transformation en profondeur par la e-santé des modes de travail, de collaborations, assurant qu’il existe en France et en Europe l’ensemble des compétences scientifiques, technologiques, médicales et le tissu d’entreprises pour que le Vieux continent prenne un leadership dans ce domaine. Selon lui, “l’Europe est capable d’être aussi compétitive que des hubs comme Boston Cambridge, l’open innovation jouant un rôle déterminant dans la santé, comme les biotech jouent déjà un rôle déterminant dans les médicaments”. De son point de vue, “le potentiel des start-up en Europe est encore sous-exploité.”

Construire le plus grand écosystème européen d’e-santé

L’accélérateur Future4care est destiné à accueillir une centaine de start-up en développement,…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Entretien

Florence Dupré (Medtronic) : "Quatre contrats ont été signés avec les start-up de la saison 2020 de notre accélérateur"

Pour sa 3e promotion, le Prevent2Care Lab intègre 14 start-up et six associations

Incubateurs et accélérateurs : différents modèles de soutien aux start-up

Boehringer Ingelheim prépare la 4e promotion de son accélérateur e-santé

AstraZeneca et Microsoft clôturent leur programme commun d’accélération

À Nantes, l'Atlanpole se dote d'un accélérateur dédié à la e-santé