TEST 15 JOURS

Malika Mir (Ipsen) : “2018 sera l’année de l’accélération de la mise en industrialisation des solutions digitales”

Nommée en 2014 au poste de Chief information and digital officer d’Ipsen, Malika Mir détaille la stratégie mise en place. Après des phases d’expérimentation puis d’industrialisation des projets, les solutions digitales deviennent des standards dans les domaines de la R&D et du marketing-ventes.

Par Aurélie Dureuil. Publié le 02 mars 2018 à 16h12 - Mis à jour le 02 mars 2018 à 16h12

En 2016, vous signaliez que 2014 était une année de propositions, 2015 d’expérimentations et 2016 d’industrialisation. Où en êtes-vous aujourd’hui ?

2018 sera l’année de l’accélération de la mise en industrialisation des solutions digitales. En 2017, nous avons vraiment industrialisé les projets digitaux. Nous nous concentrons sur deux domaines : la recherche et le développement, notamment les études cliniques, ainsi que les ventes et le marketing. Pour ces deux domaines, les solutions entrent dans les modes opératoires et deviennent les nouveaux standards.

Dans le domaine des essais cliniques, sur quels sujets travaillez-vous ?

Nous avons mis en place des modèles de solutions digitales pour accompagner les études cliniques au niveau mondial (Ipsen affiche un pipeline d’un peu plus de 20 essais cliniques, ndlr) . Nous avons voulu répondre à la problématique commune à tous les laboratoires : le recrutement des patients et l’identification des centres cliniques.…

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires
Toutes les ressources liées à cet article
Les Personnalités
Les sociétés

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind