TEST 15 JOURS

Les laboratoires pharmaceutiques ont largement augmenté leur influence sur LinkedIn pendant la pandémie

Pour mieux comprendre la place de LinkedIn, Facebook et Twitter dans la stratégie de communication des laboratoires pharmaceutiques, mind Health a étudié les comptes sur ces réseaux d’une trentaine de groupes. LinkedIn tient un rôle de plus en plus central, en particulier pour les comptes corporates.

Par Aymeric Marolleau et Camille Boivigny. Publié le 16 novembre 2021 à 9h10 - Mis à jour le 08 décembre 2021 à 14h05

Les réseaux sociaux ont joué un rôle clé dans le partage de l’information de santé pendant la pandémie. Les laboratoires pharmaceutiques y ont pris la parole pour garder le contact avec leurs collaborateurs, les patients et le grand public. Comment y communiquent-ils ? En quoi cette communication a-t-elle évolué ces dernières années, en particulier pour s’adapter à la pandémie ? Pour la deuxième fois, mind Health a étudié la présence de quelques-uns des principaux laboratoires pharmaceutiques mondiaux et français sur les plateformes sociales. Nous avons inclus dans notre analyse 206 comptes créés sur Facebook, Twitter et LinkedIn par 27 groupes (voir méthodologie).

En juillet 2021, les laboratoires de notre panel comptaient au total 59 millions d’abonnés sur les réseaux sociaux, contre 38 millions en juillet 2019, soit 21 millions de plus. LinkedIn est le site où ils ont la plus grande influence, puisque 40 millions de professionnels suivent les publications de leurs pages, soit 68 % du total, devant Facebook (15 millions) et Twitter (4 millions). C’est aussi sur le site dédié aux professionnels que l’évolution a été la plus forte, avec 18,3 millions d’inscrits gagnés en seulement deux ans, contre 1,8 million sur Facebook et 1 million sur Twitter.

Comment expliquer cette progression ? “La pandémie a favorisé le développement de l’usage des réseaux sociaux pour toutes les parties prenantes de la santé, analyse David Réguer, directeur général de RCA Factory, une agence de communication spécialisée dans la santé. Par exemple, les équipes de vente ne pouvaient plus se déplacer pour rencontrer les médecins et LinkedIn s’est donc naturellement imposé comme un point de contact privilégié. Les dirigeants y ont également trouvé une nouvelle tribune pour s’adresser à leurs salariés. En outre, les laboratoires n’ont jamais été mis autant en avant auprès du grand public,…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

La liste des principaux comptes sur les réseaux sociaux des laboratoires pharmaceutiques

Avec 223 comptes, la présence sur les réseaux sociaux de 27 laboratoires pharmaceutiques décryptée

Déployer sa stratégie sur les réseaux sociaux en sept points clés