TEST 15 JOURS

Laurent Frigara (Enovacom): “Il y a un sujet d’éthique autour du consentement patient et de la réutilisation de la donnée”

Un an et demi après la réorganisation des activités d’Orange Healthcare, transférées au sein d’Enovacom en juillet 2020, Laurent Frigara détaille pour mind Health les orientations stratégiques de la filiale santé numérique d’OBS.

Par Sandrine Cochard. Publié le 07 décembre 2021 à 8h53 - Mis à jour le 09 décembre 2021 à 12h12

Enovacom est devenue la filiale santé numérique d’Orange Business Services en juillet 2020. Quels sont vos grands axes de travail autour de la donnée ?

Nous travaillons sur 4 grands axes : la sécurité et la confiance autour de la donnée de santé, l’échange et le partage de la donnée de santé, l’interopérabilité pour s’intégrer dans les systèmes existants, et enfin, nous accompagnons nos clients pour les aider à structurer leurs données. L’interopérabilité est notre cœur de métier. Nous sommes intégrés nativement dans de nombreux systèmes d’information, donc la connexion avec une GAM (gestion administrative des malades) ou avec le dossier patient existe déjà nativement dans nos solutions. Nous avons également des connecteurs qui permettent de se connecter à l’environnement externe de l’hôpital (DMP, ENS, Annuaire des médecins…).

Structurer la donnée passe souvent par la création d’un entrepôt de données. Comment accompagnez-vous vos clients sur ce point ?

Nous leur proposons des solutions d’entrepôt de données,…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Entretien

Jean-Marc Aubert (IQVIA) : “Si on n’investit pas dans la donnée, tout un pan de la santé ne se développera pas en France”

Robert Chu
Entretien

Robert Chu (Embleema) : "Un essai clinique totalement virtuel est cent fois plus rapide qu'une étude classique"

analyses Entretien

Dominique Pon (Ministère): "D'ici 2 ans, la France sera leader de la e-santé en Europe"

Mouvement

Le Pr Olivier Guerin devient vice-président de Future4care