TEST 15 JOURS

Comment le Centre Léon Bérard et Roche Diagnostics France ont mis au point une application d’aide à la décision clinique

À travers un partenariat signé en janvier 2021, le Centre de lutte contre le cancer Léon Bérard (CLB) et le digital lab de Roche Diagnostics France ont mis au point une application d’aide à la décision clinique. mind Health revient avec le Dr Pierre Heudel, oncologue, et David Pellegrin, digital business manager, sur la genèse et le développement de ce projet dont la solution est aujourd’hui utilisée en routine.

Par Camille Boivigny. Publié le 27 octobre 2021 à 6h45 - Mis à jour le 14 décembre 2021 à 15h14

Baptisée META-1, cette initiative vise à évaluer en conditions réelles un prototype d’application logicielle permettant de préparer, d’animer et de tracer les réunions de concertation pluridisciplinaire (RCP) concernant les patientes atteintes d’un cancer du sein métastatique. “Ces dernières ont des histoires médicales longues et complexes, il est important de pouvoir les retracer de la manière la plus précise possible pour les aider dans leur quotidien et les prendre en charge au mieux”, explique le Dr Heudel. “Développer le prototype aux côtés d’un praticien permet d’en garantir l’utilisation par les professionnels de santé. En s’assurant que les outils délivrés seront facilement adoptés par les utilisateurs finaux”, note d’emblée David Pellegrin. Retour sur ce projet qui aura mobilisé une dizaine de personnes, coûté 100 000 € et concerne aujourd’hui 1500 patientes par an.

Un besoin de mise en forme des données médicales

Depuis 6 ans, Pierre Heudel porte un projet d’analyse automatique de texte pour structurer l’information de compte-rendu de dossiers médicaux avec Unicancer. Après avoir discuté de la solution CONSORe (un moteur de recherche pour le big data en cancérologie, ndlr), l’oncologue et David Pellegrin se lancent dans l’élaboration d’un projet commun. “Début 2019, Roche Diagnostics souhaitait se positionner sur la e-santé”, raconte le digital business manager. Le laboratoire conduit alors le projet NAVIFY, une plateforme cloud d’aide à la décision clinique que David Pellegrin présente au Dr Heudel. “Médicalement, il existait un besoin de mise en forme des données médicales présentes dans un dossier patient qui permettrait de rendre la discussion de RCP plus facile,…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Lancement de l’application Resilience, pour prévenir la récidive du cancer du sein

Une IA conçue par Gustave Roussy prédit le risque de rechute métastatique

Les Plans cancer français et européen ont bien l'intention de reposer sur le numérique

Therapixel obtient un marquage CE pour son logiciel MammoScreen

Dépistage du cancer du sein : collaboration entre Therapixel et l'Institut Bergonié