TEST 15 JOURS

Comment Cegedim partage ses données pour développer de nouvelles fonctionnalités pour les médecins ?

Le groupe français spécialisé dans la conception de logiciels métiers pour les médecins a constitué une plateforme autour des données de plus de 4 millions de patients avec un historique d’environ 7 ans. Une base mise à disposition des chercheurs comme ce fut le cas avec l’AP-HP. L’occasion pour Cegedim de développer des outils qui pourraient être intégrés à ses logiciels.

Par Aurélie Dureuil. Publié le 19 mai 2019 à 22h35 - Mis à jour le 19 mai 2019 à 22h35

Des données provenant de près de 4 millions de patients actifs chaque année en France et avec un historique pour chacun d’environ sept ans en moyenne, c’est ce que propose Cegedim via son activité Gers Data aux chercheurs du public ainsi qu’aux entreprises privées. Et pour la recherche publique, Cegedim met à disposition les données gratuitement, indique David Syr, directeur général adjoint de l’activité Gers Data Cegedim. Un accès qui permet de développer des outils d’aide au diagnostic pouvant être intégrés ensuite dans ses logiciels dédiés aux médecins du groupe.

Une capacité dont a bénéficié Olivier Mangin, actuellement chef de clinique dans le service de médecine interne à l’hôpital Lariboisière à Paris pour ses travaux sur la maladie de Gougerot Sjögren.…

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind