TEST 15 JOURS

Catherine Boule (Karista): “En santé digitale, les projets doivent avoir au moins un rayonnement européen pour se valoriser très cher”

La société française de capital-investissement Karista investit depuis 20 ans dans les DeepTech et prépare un nouveau fonds en santé pour 2022. Analyse d’un marché dynamique avec Catherine Boule, Directrice générale de Karista et spécialiste du secteur de la santé.

Par Sandrine Cochard. Publié le 18 janvier 2022 à 19h00 - Mis à jour le 19 janvier 2022 à 8h18

En mars 2021, Karista dévoilait un recensement des 84 fonds impliqués dans l’e-santé en Europe de l’Ouest. Ce mapping révélait que la France était le pays européen le mieux doté en fonds d’investissement en e-santé. Est-ce toujours le cas ?

Nous actualiserons ce mapping en mars prochain. Je pense qu’il y aura davantage de fonds actifs en santé digitale qu’il y a un an : le secteur a explosé avec la crise Covid. Il sera intéressant d’observer si la typologie des fonds a évolué. Notre mapping sur l’année 2020 avait révélé beaucoup de fonds dédiés early-stage par comparaison avec des fonds plus généralistes. On pourra regarder si cette tendance s’est maintenue en 2021. Quant à la France, il est encore trop tôt pour en parler.

Si les financements existent, pourquoi avons-nous peu de licornes en santé digitale en France ?

Ce n’est pas parce qu’il y a des financements qu’il y a forcément des licornes. Ce n’est pas un principe linéaire. C’est principalement dû au fait que le secteur de la santé digitale est très jeune. Même si les sociétés peuvent croître et se développer plus rapidement que dans la BioTech ou la MedTech,…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Entretien

Amaury Martin (Institut Curie) : "Les start-up issues de l’Institut Curie ont levé 148 M€ en 2021"

Amgen signe un accord de 1.9 Md$ avec Generate Biomedicines

Withings acquiert Impeto Medical

SNDS : le Health Data Hub retire "temporairement" sa demande d'autorisation Cnil

Voluntis collabore avec AliveCor