TEST 15 JOURS

Blockchain : quels freins à son utilisation dans la santé ?

Alors que les perspectives d’utilisation de la blockchain dans le secteur de la santé sont diverses et que les annonces de consortium et projets se sont multipliées, peu d’usages semblent se concrétiser. mind Health revient sur les difficultés rencontrées et les freins encore à lever.

Par Aurélie Dureuil. Publié le 13 mai 2019 à 15h36 - Mis à jour le 13 mai 2019 à 15h36

Création de consortium, collaboration de recherche, lancement de premiers projets…, la blockchain fait régulièrement parler d’elle dans le secteur de la santé depuis quelques mois. Elle pourrait représenter un marché de plus d’1,6 milliard de dollars au niveau mondial en 2025, contre 48,2 M$ en 2018, selon une étude de Global Market Insights. Une croissance portée par les applications sur les échanges de données et l’interopérabilité, loin devant celles concernant l’intégrité de la chaîne logistique et les essais cliniques, d’après le cabinet d’étude. Ces sujets font en effet l’objet de nombreux projets.

En matière de logistique, l’éditeur français de solutions autour de la sérialisation des médicaments Adents a, par exemple, initié un projet en juillet 2018. Tandis que la start-up britannique Veratrak a levé 1 million de livres sterling en avril 2019 pour sa plateforme de gestion de la chaîne de distribution basée sur la blockchain. Dans les essais cliniques, citons les sociétés allemande Shivom et britannique Lifebit qui se sont rapprochées en décembre 2018 pour la mise en place d’une plateforme d’identification des patients pour les essais cliniques.

Mais la majorité des projets concernent actuellement les données de santé. Très active dans ce domaine, la start-up franco-américaine Embleema a multiplié depuis mi-2018 les annonces autour de son consortium.…

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

75 % des acteurs en santé ne trouvent pas d’utilité à la blockchain

Blockchain : Veratrak lève 1 M£

Lancement d'un projet entre l'Openlab du Cern et Be-Studys

Blockchain : L'Institut Gustave Roussy signe avec Embleema

Maladies rares : Eurordis, Takeda et Microsoft lancent trois projets pour réduire l'errance diagnostique

Embleema lève 3,3 M€ et rejoint un accélérateur

Thierry Chapusot (Pharmagest Interactive) : "Nous intégrerons un accès à la place de marché d’Embleema à notre futur portail patient"

Partenariat et prise de participation dans Embleema pour Pharmagest

Essais cliniques : Partenariat autour d'une plateforme d'identification des patients

Blockchain : le consortium mené par Embleema intègre Servier

Sérialisation du médicament : Point d'étape sur le projet blockchain d'Adents aux États-Unis

Blockchain : une initiative public/privé pour identifier les applications autour des données de santé

Thierry Escudier (Pierre Fabre) : “Avec Embleema, il s’agit de regarder dans un cadre exploratoire l’utilisation de la blockchain dans le domaine clinique”

Pierre Fabre prend part au consortium d'Embleema sur la blockchain

Un consortium public-privé, mené par Owkin, développe une plateforme de mutualisation de données hospitalières

Le Snitem voit le numérique comme un levier de la transformation du système de santé