TEST 15 JOURS

Alexandre Malouvier (ICON plc) : “La prochaine révolution concerne l’e-sourcing”

Fort d’une expérience de 25 ans dans les essais cliniques, Alexandre Malouvier est aujourd’hui Directeur dans l’unité Partenariats et Innovation médicale chez ICON, l’une des principales CRO mondiales. À ce titre, il suit de près les nouveaux usages et les promesses que représentent les essais cliniques décentralisés ou les biomarqueurs digitaux. Pour mind Health, il analyse les tendances du marché de la recherche et leurs enjeux.

Par Sandrine Cochard. Publié le 03 mai 2022 à 23h26 - Mis à jour le 10 mai 2022 à 16h31

Comment ont évolué les méthodologies sur les données de santé en vie réelle, qui sont aujourd’hui présentes partout dans la recherche clinique ?

Selon moi, la prochaine révolution concerne l’e-sourcing, c’est-à-dire la capacité à aller chercher l’information dans les dossiers électroniques des patients, dans les hôpitaux et chez les médecins. Avec un impact sur le Source Data Verification (SDV) : si vous faites du e-sourcing, vous n’avez plus besoin de faire du SDV ! L’autre voie, ce que l’on appelle le remote-SDV, est la possibilité d’aller vérifier les données des patients dans les dossiers électroniques des hôpitaux. Cette pratique soulève la question de l’accès aux données : comment autoriser l’accès au dossier médical d’un patient à distance, sans ouvrir les portes à tout le monde et à tous les patients ? Techniquement, c’est très compliqué.

Pour permettre la portabilité des données, l’interopérabilité est un enjeu-clé. L’e-sourcing peut-il résoudre ce problème d’accès ?

C’est encore plus compliqué ! En France en particulier, nous avons un éparpillement des différents types de dossiers électroniques, avec un empilement de solutions différentes, ce qui complique les choses. A l’inverse, les Etats-Unis ont imposé une méthode de codage uniforme (le codage FIHR) à l’ensemble des solutions de dossier électronique patient hospitalier et des médecins. Tant que l’on n’aura pas imposé un tel standard en France, recourir à l’e-sourcing ou au remote SVD sera compliqué. Je pense que cela va mettre une dizaine d’années à se mettre en place. Niveau interopérabilité,…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Le nouvel enjeu des données de vie réelle

analyses

Quels usages pour la blockchain en santé ?

Décentralisation des essais cliniques : une nouvelle plateforme française

Dataroom

“Concevoir une molécule en 3 ans plutôt que 10” (Pistoia Alliance)

Entretien

Jean-Marc Aubert (IQVIA) : “Si on n’investit pas dans la donnée, tout un pan de la santé ne se développera pas en France”

Dossier

[Étude exclusive mind Health] Quels acteurs français ont le plus adopté le numérique dans leurs essais cliniques ?