TEST 15 JOURS

Un rôle-clé de coopération européenne confié à la HAS

Dans le cadre de l’adoption prochaine d’un nouveau Règlement européen sur l’évaluation des technologies de santé (HTA), la HAS et 12 autres agences nationales réunies au sein du consortium EUnetHTA21 (EUropean network of HTA 21), ont remporté un appel d’offres lancé en février 2021 par la Commission, pour renforcer la collaboration européenne. Ce nouveau règlement doit être adopté d’ici fin 2021, pour une mise en œuvre effective en 2024.

Par Camille Boivigny. Publié le 13 octobre 2021 à 17h15 - Mis à jour le 13 octobre 2021 à 17h17

Les 13 agences, réunies au sein du consortium EUnetHTA21 (EUropean network of HTA 21), entendent renforcer la collaboration européenne. Leur projet sera financé durant deux ans à hauteur de 3 M€, précise un communiqué du 12 octobre 2021.

Vice-présidence française

En parallèle, la Pr Dominique Le Guludec, présidente de la HAS, a été élue le 29 septembre 2021 vice-présidente du Heads of Agencies Group (HAG), qui regroupe des chefs d’agences nationales d’évaluation des technologies de santé.…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

DIGITALEUROPE se dote d'un conseil exécutif

Jean-Marc Bourez dévoile les premiers membres du Venture Centre of Excellence d’EIT Health France

Lancement d’un lobby européen des sciences de la vie

Explicabilité et interprétabilité, critères indispensables de l’IA de confiance

Droit Devant

Les solutions numériques en santé ont désormais une classification HAS

La HAS met à jour ses guides de dépôt de dossier pour les demandes de remboursement de DM intégrant de l'IA

Le Conseil national du numérique souhaite la tarification de prestations de conseil par la HAS