TEST 15 JOURS

Professeur Antoine Tesnière (PariSanté Campus): “L’enjeu est de fédérer l’écosystème du numérique en santé”

Ancien "conseiller en charge du Covid-19" au cabinet du ministre des solidarités et de la santé, Olivier Véran, le Pr Antoine Tesnière a été nommé directeur de PariSanté Campus en mars 2021. Pour mind Health, il dresse la feuille de route de ce lieu unique dédié au numérique en santé en France.

Par Sandrine Cochard. Publié le 27 octobre 2021 à 6h44 - Mis à jour le 26 octobre 2021 à 17h18

PariSanté Campus démarre et devrait s’installer très prochainement sur son premier site à Issy-les-Moulineaux. Où en êtes-vous ?

Professeur Antoine Tesnière : L’ouverture du premier site est prévue le 17 novembre. L’immeuble de 20 000 m2 est complètement rénové, les travaux sont bientôt finis. Ce lieu sera très emblématique pour le numérique en santé et les rencontres que l’on va y mener. Il y aura à la fois des structures nécessaires à la recherche (Prairie sur l’IA, Kubio sur la modélisation des systèmes biologiques, Physics for medicine pour l’imagerie et un institut sur les enjeux sociologiques, économiques et éthiques des données en santé), des structures de recherche, mais aussi des structures d’entrepreneuriat, avec un hôtel d’entreprises. Ce lieu abrite également des auditorium, des salles de cours pour la formation et une grande terrasse, qui seront utilisés pour les événements que nous organiserons. Un grand atrium permettra aussi de faciliter les rencontres et les échanges entre ces différents acteurs qui ne se rencontrent pas habituellement. 

Quand l’installation sur le site final du Val de Grâce est-elle prévue ?

Pr A. T. : L’enjeu du projet architectural sur le Val de Grâce est de conserver l’esprit de ce bâtiment, qui est un fleuron de la médecine française, tout en le modernisant pour l’adapter au programme PariSanté Campus. Pour cela, 3 ans de travaux sont envisagés, en plus des 2 à 3 ans de procédures administratives sur l’analyse, les diagnostics de l’immeuble et les modifications d’urbanisme. Cela nous emmène fin 2027, début 2028.…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Étude de cas

Comment le Centre Léon Bérard et Roche Diagnostics France ont mis au point une application d’aide à la décision clinique

Droit Devant

Dispositifs médicaux : que change la nouvelle réglementation européenne ?

Avec Hydro, Implicity investit l'espace projet du Health Data Hub

La start-up française DentalMonitoring lève 150 millions de dollars

LBO France annonce le closing de Digital Health 2 et lève 155 M€