TEST 15 JOURS

Retours de la Cnil sur l’application du RGPD dans les essais cliniques dans le contexte de pandémie

Pour accompagner les acteurs de la recherche clinique dans le contexte de pandémie, les agences réglementaires ont publié des recommandations afin d’adapter certaines procédures. Des adaptations également mises en place par la Cnil, comme l’a détaillé Erik Boucher de Crevecoeur, ingénieur expert en technologie de l’information au sein de la Commission, lors d’une conférence de l’Afcros le 25 mars 2021. Il a aussi dévoilé les discussions en cours pour pérenniser certaines pratiques.

Par Aurélie Dureuil. Publié le 30 mars 2021 à 11h26 - Mis à jour le 30 mars 2021 à 11h26

Pandémie de COVID-19 oblige, pour poursuivre les essais cliniques mais aussi en initier de nouveaux, tous les acteurs de la recherche clinique ont dû adapter leurs procédures. Les agences réglementaires ont publié dès le mois de mars 2020 des recommandations pour tenir compte du contexte de pandémie. À l’exemple des Agences du médicament européenne (European medicines agency, EMA) et américaine (Food & drug administration, FDA) qui ont publié des guides ouvrant notamment la voie à l’utilisation de la vidéo pour le suivi des patients ou proposant d’adapter les mesures de recueil du consentement tout en en rappelant les limites réglementaires. Au cours d’une conférence du Printemps de la recherche clinique organisé par l’Association française des prestataires de la recherche clinique (Afcros),…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

La Cnil ouvre à commentaires un projet de référentiel pour la création d'EDS

Droit Devant

Les données de santé resteront cette année dans le viseur de la Cnil

Alexandre Malouvier (PRA Health Sciences) : “L’activité d’étude clinique décentralisée est en train de se développer”

La CNIL estime que les données de santé ne peuvent plus être hébergées par des acteurs américains

Droit Devant

Comment appliquer l’invalidation du Privacy shield

Droit Devant

Les outils de la Cnil pour définir les durées de conservation des données personnelles