TEST 15 JOURS

Les outils de la Cnil pour définir les durées de conservation des données personnelles 

Il revient au responsable de traitement de fixer la durée de conservation des données personnelles. Un exercice parfois complexe auquel la Cnil a répondu fin juillet en adoptant trois premiers référentiels, qui concernent le secteur de la santé, et un guide pratique.

Par Anne-Laure Mercier. Publié le 21 août 2020 à 11h09 - Mis à jour le 27 novembre 2020 à 12h21

Les délégués à la protection des données (data protection officers, DPO) citent souvent le chantier sur la durée de conservation des données, prévu par le règlement général sur la protection des données (RGPD), comme l’un des plus difficiles à mettre en oeuvre. Pour accompagner, de façon opérationnelle, les responsables de traitement sur cette question, la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) a publié le 28 juillet 2020 un guide pratique sur la gestion des durées de conservation (pour tout secteur) assorti de trois référentiels spécifiques au domaine de la santé,…

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind