TEST 15 JOURS

SNDS : le Health Data Hub retire “temporairement” sa demande d’autorisation Cnil

Vendredi 7 janvier, le compte @Interhop annonçait sur twitter que le gouvernement avait retiré sa demande d’autorisation de fonctionnement du HDH auprès de la Cnil. Vendredi soir, la directrice du HDH, Stéphanie Combes, a précisé à mind Health les raisons de ce retrait.

Par Sandrine Cochard. Publié le 10 janvier 2022 à 11h19 - Mis à jour le 10 janvier 2022 à 17h59

Alors que l’année 2022 promet d’être une année cruciale pour le Health Data Hub, comme l’expliquait à mind Health Stéphanie Combes dans son interview publiée le 5 janvier, les choses semblent s’accélérer. Vendredi 7 janvier, le compte @Interhop annonçait sur twitter que le gouvernement avait retiré sa demande d’autorisation de fonctionnement du HDH auprès de la Cnil. Il en tirait la conclusion que le HDH “n’avait donc pas d’existence légale” et “était à l’arrêt sûrement jusqu’aux élections”.…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Entretien

Stéphanie Combes (HDH) : “La présidence française du Conseil de l'Union européenne est une opportunité pour avancer sur les données de santé”

Le HDH et Findata signent un accord de collaboration

À SANTEXPO, regards croisés sur les enjeux des données de santé