TEST 15 JOURS

La Cour des comptes épingle l’usage non-maîtrisé de la télésanté

Alors que le gouvernement souhaite élargir la télésurveillance et l’inscrire dans le droit commun dès 2022, la Cour des comptes dresse un bilan mitigé des pratiques en matière de télésanté depuis 2014 et le lancement du programme Étapes.

Par Sandrine Cochard. Publié le 07 octobre 2021 à 14h54 - Mis à jour le 12 octobre 2021 à 16h34

Dans le chapitre consacré à la télésanté de son rapport annuel sur l’application des lois de financement de la Sécurité sociale, publié mardi 5 octobre 2021, la Cour des comptes dresse un bilan de la télésanté en France. Et le constat est sévère. Si la Cour loue “les atouts potentiels considérables” de la télésanté, elle estime qu’ils sont “encore insuffisamment exploités”.

Un “échec quantitatif” du programme Étapes

La Cour des comptes regrette ainsi “des dispositifs de télésanté nombreux et mal coordonnés” dans les régions, où un “même éditeur peut facturer à différentes régions des coûts de développement de services similaires”. Autre écueil : “une stratégie de développement lente,…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Les chiffres de la téléconsultation au troisième trimestre 2021

Ministère de la Santé

22 M€ prévus dès 2022 pour la rémunération des médecins pratiquant la télésurveillance

Rentrée de la e-santé : quel avenir pour la télésanté ?

analyses

PLFSS 2022 : quelles pistes pour la généralisation de la télésurveillance médicale ?