TEST 15 JOURS

La CNIL estime que les données de santé ne peuvent plus être hébergées par des acteurs américains

Par Anne-Laure Mercier. Publié le 09 octobre 2020 à 16h40 - Mis à jour le 23 novembre 2020 à 11h43

Une dépêche de l’agence AFP tombée ce jour, 9 octobre 2020, indique qu’un document de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) dont elle a eu connaissance appelle à faire cesser l’hébergement du Health Data Hub par Microsoft au regard de l’invalidation du Privacy Shield.…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Health Data Hub : la Cnam demande à la Cnil une "analyse rigoureuse" des conséquences de l'invalidation du Privacy Shield

Droit Devant

Comment appliquer l’invalidation du Privacy shield