TEST 15 JOURS

Dominique Pon (ministère de la Santé) : “L’interopérabilité deviendra un sujet majeur du virage numérique”

Après la présentation de la feuille de route pour accélérer le virage numérique en santé en avril 2019 et le vote de la loi santé en juillet, Dominique Pon, qui copilote avec Laura Létourneau la transformation numérique en santé, détaille pour mind Health l’avancée de ces différents chantiers.

Par Aurélie Dureuil. Publié le 05 septembre 2019 à 12h09 - Mis à jour le 05 septembre 2019 à 12h09

Comment s’amorce la mise en place de la feuille de route présentée en avril 2019 ?

Maintenant que la feuille de route est claire avec ses cinq orientations et ses 26 actions, nous lançons chantier après chantier : en nommant des chefs de projet, en définissant des échéanciers… Certains se font avec l’Agence des systèmes d’information partagés de santé (Asip santé), d’autres avec l’Assurance maladie, d’autres fois encore, nous travaillons avec la direction générale de l’offre de soins (DGOS)…  

La loi d’Agnès Buzyn adoptée en juillet était attendue pour acter de nombreux chantiers. Quels points retiennent particulièrement votre attention ?

La loi a été majeure avec notamment l’espace numérique de santé. Je note aussi le concept d’”opt out” qui implique la création du dossier médical partagé (DMP) et de l’espace numérique dès la naissance,…

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

La loi d’Agnès Buzyn renforce les exigences d’interopérabilité des SI et des outils numériques de santé

Mouvement

Deux pilotes pour le numérique désignés au sein de Ma Santé 2022

Le gouvernement affiche ses cinq orientations pour “accélérer le virage numérique” en santé

17 rendez-vous pour le tour de France de la e-santé