TEST 15 JOURS

Démarrage officiel de “Mon espace santé” : le calendrier de son déploiement

En préambule du lancement officiel ce jeudi 3 février de Mon espace santé, la Délégation du numérique en santé et la Cnam présentaient le 1er février le fonctionnement de cette plateforme d’Etat et le calendrier de son déploiement. L’objectif affiché par Dominique Pon, responsable ministériel au numérique en santé, est que ce "DMP nouvelle version" devienne le "carnet numérique de santé de tous les Français d’ici 18 à 24 mois".

Par Romain Bonfillon. Publié le 03 février 2022 à 16h53 - Mis à jour le 03 février 2022 à 16h53

“Une innovation comparable à la carte Vitale”. En lançant officiellement le démarrage de la plateforme “Mon espace santé”, le Ministre de la santé Olivier Véran a voulu ce jeudi matin montrer l’ampleur des changements attendus. “Trois ans de travail”, c’est, rappelle Dominique Pon ce qu’aura demandé la création de cette plateforme, épine dorsale de la feuille de route “Accélérer le virage numérique en santé” dont il est le pilote. A minima, l’ambition est de “franchir le plafond de verre des 10 millions de DMP que nous avons mis 15 ans à créer”. Au mieux, le but est que “d’ici 18 à 24 mois, cet espace devienne le carnet de santé numérique des Français”. A noter que les 10 millions de DMP déjà créés pourront, avec l’accord de leur propriétaire, intégrer automatiquement Mon espace santé.

Le point-presse du 1er février a également été l’occasion de faire le bilan de la phase pilote de Mon espace santé,…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Entretien

Dr Pierre Simon : "L’organisation, plus que l'outil, fera le succès de la télémédecine"

Olivier Véran a présenté l’agenda santé de la PFUE