TEST 15 JOURS

3 start-up sur 4 trouvent difficile de porter un projet d’innovation santé en France

Bpifrance et Impact Healthcare ont recueilli le retour d’expérience de 67 fondateurs de start-up françaises de la santé numérique. Cette étude, réalisée en mai et juin 2021, permet de comprendre les freins à l’innovation pour apporter des solutions.

Par Romain Bonfillon. Publié le 07 septembre 2021 à 14h19 - Mis à jour le 08 septembre 2021 à 10h38

La santé numérique recouvre de nombreuses activités qui s’inscrivent dans des modèles économiques très variés. Cette diversité se retrouve au sein du panel des 67 fondateurs de start-up ayant répondu à l’enquête de Bpifrance et Impact Healthcare, réalisée avec le concours de l’Agence du Numérique en Santé et le soutien d’AstraZeneca et Delsol Avocats. A noter que l’échantillon choisi privilégie les jeunes sociétés (75% font moins de 500k€ de CA), au stade où le potentiel d’accélération est maximal.

L’accès au marché

Les difficultés d’accès au marché constituent les principaux points de blocage des projets e-santé.…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Jolt Capital boucle un fonds de 271 millions d'euros

Avec la "Display Valley", Aledia veut investir 500 millions d'euros d'ici 2025

La medtech française TISSIUM lève 50 millions d'euros

Anamnèse lève 1,6 M€ pour numériser l’ensemble du parcours de soins

TechLife Capital investit dans MyData-TRUST

Sensyne et Sentara signent un double accord de partenariat

MaQuestionMédicale et IPM France lancent une borne de téléconsultation