Industrie  >  Entretiens  >  David Dellamonica (Amgen Europe) : “Le concept de partenariat me tient à coeur”

David Dellamonica (Amgen Europe) : “Le concept de partenariat me tient à coeur”



D’abord entrepreneur avant de devenir “un gars de la pharma”, aujourd’hui “fasciné” par les enjeux de cette industrie, David Dellamonica est digital health lead Amgen Europe depuis trois ans. Pour mener à bien sa mission, il a initié le programme de data science DEEP qu’il détaille pour mind Health et développe les partenariats sur lesquels s’appuie Amgen en matière d’intelligence artificielle.

Vous avez intégré Amgen en avril 2017, en tant que digital health lead Amgen Europe. Décrivez-nous votre mission.

Je suis basé en Suisse, au siège européen d’Amgen. Parmi mes activités, je suis responsable de l’innovation pour l’Europe, c’est-à-dire que je m’occupe de tous les partenariats loués en Europe sur toutes les activités qui ne sont pas purement dédiées aux produits (comme l’achat de molécule). À savoir des outils pour améliorer l’observance ou pour mieux comprendre l’écosystème autour des pathologies par exemple. Dans ce cadre, à mon arrivée, nous avons créé le programme DEEP, pour Detect, engage, evaluate and protect. L’objectif de cette plateforme de data science est d’utiliser les données disponibles et des technologies de machine learning pour répondre à des questions stratégiques, des questions que nos patients pourraient se poser, ou les médecins, ou les systèmes de santé. Nos projets sont toujours liés à une question, avec une approche d’écoute de l’environnement. 

Combien de personnes travaillent au sein de ce programme ?

Environ six, sachant que j’ai créé DEEP pour l’Europe. Il s’intègre dans une stratégie globa

Il vous reste 1802 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
David Dellamonica (Amgen Europe) : “Le concept de partenariat me tient à coeur”