Financement et politiques publiques  >  Brèves  >  La CNIL estime que les données de santé ne peuvent plus être hébergées par des acteurs américains

La CNIL estime que les données de santé ne peuvent plus être hébergées par des acteurs américains



Une dépêche de l'agence AFP tombée ce jour, 9 octobre 2020, indique qu'un document de la Commission nationale de l'informatique e

Il vous reste 200 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
La CNIL estime que les données de santé ne peuvent plus être hébergées par des acteurs américains