Services de santé  >  Dossiers  >  Services connectés pour le maintien à domicile : Panorama d’un marché morcelé

Services connectés pour le maintien à domicile : Panorama d’un marché morcelé



Le marché des dispositifs connectés pour personnes âgées et isolées émerge véritablement en France depuis deux ans, grâce notamment à de nombreuses innovations et la création de nouvelles sociétés dans ce secteur. Mais la croissance de ce marché est encore relativement faible. Pour se distinguer, les acteurs mettent en place des stratégies de commercialisation différentes. A l’exemple de BlueLinea, Noé (Groupama), Telegrafik, Assystel et Senioradom. 

Les solutions connectées pour assurer la sécurité des personnes âgées à domicile ont fleuri ces deux dernières années en France : Telegrafik, BlueLinea ou encore Noé de Groupama font partie des quelques sociétés entrées sur le marché depuis 2015 proposant aux seniors un dispositif connecté à domicile, sous forme d’abonnement mensuel, permettant d’alerter automatiquement un proche ou les secours en cas de problème.

De la tablette connectée avec les proches, aux capteurs intégrés au sein du domicile détectant automatiquement les chutes ou les situations anormales, en passant par le bijou connecté : les innovations ne manquent pas dans ce secteur (lire encadré). Mais si les sociétés investissant ce marché affichent des premiers résultats encourageants, avec 4 000 nouveaux clients chaque année pour Assystel, 2 000 personnes équipées des solutions de Noé moins d’un an après sa création ou encore 250 clients en direct pour la société indépendante Telegrafik, le marché est encore assez atone. “On estime le marché de la téléassistance pour personnes

[1465 mots]
Vous avez déjà un compte ?
Connectez-vous
Créez un compte

Inscrivez-vous et bénéficiez d'une offre de découverte gratuite de 15 jours de mind Health

Créez un compte
Abonnez-vous

Souscrivez à une licence pour accéder à l'intégralité des contenus et supports mind Health

Abonnez-vous