Industrie  >  Dossiers  >  Comment les laboratoires pharmaceutiques utilisent les applications mobiles pour se rapprocher des patients et des professionnels de santé

Comment les laboratoires pharmaceutiques utilisent les applications mobiles pour se rapprocher des patients et des professionnels de santé



Les smartphones et leurs applications mobiles sont devenues un élément essentiel dans la stratégie des laboratoires pharmaceutiques pour accompagner les patients, communiquer auprès des professionnels de santé et de leurs salariés, sensibiliser le grand public... mind Health a mis à jour sa base de données recensant plus de 230 applications mobiles proposées par près de 25 acteurs et en a étudié le public ciblé, la finalité, le nombre d’installations, etc.

236, c'est le nombre d'applications mobiles publiées sur Google Play, le store du système d’exploitation Android, et destinées au marché français et international (voir méthodologie), par 24 laboratoires pharmaceutiques (une vingtaine de laboratoires pharmaceutiques parmi le top 25 mondial ainsi que quelques entreprises françaises hors classement). Ce qui fait une dizaine d'applications créées en moyenne par chacun. Pour mieux en comprendre l’importance de ces outils dans leurs stratégies numériques - accompagner les patients, communiquer auprès des professionnels de santé et de leurs salariés, sensibiliser le grand public, ou encore faciliter les essais cliniques -, mind Health a recensé, pour la deuxième année, les applications mobiles publiées en juillet 2020 (consultez ici la liste de tous ces services).

Nos chiffres montrent notamment que les laboratoires ont des rapports très différents à ces services. Certains se reposent beaucoup sur eux, à l’instar de Roche, Novartis ou Servier (voir graphique). 

 

Les 20 applications de N

Il vous reste 1918 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Comment les laboratoires pharmaceutiques utilisent les applications mobiles pour se rapprocher des patients et des professionnels de santé