Industrie  >  Etudes de cas  >  Health Data Hub : les étapes ayant mené à l’autorisation Cnil du projet Hydro d’Implicity

Health Data Hub : les étapes ayant mené à l’autorisation Cnil du projet Hydro d’Implicity



Sélectionné en avril 2019 à l’issue du premier appel à projets du Health Data Hub, Hydro porté par la start-up Implicity vient d’obtenir l’autorisation de la Cnil. mind Health revient sur sa genèse ainsi que les différentes étapes réglementaires et de définition du projet et des besoins en données avec Arnaud Rosier, CEO d’Implicity, et l’équipe du Health Data Hub.

Ouvert fin janvier 2019, le premier appel à projets du Health Data Hub avait reçu 189 dossiers et dix ont été sélectionnés en avril de la même année. Un peu plus d’un an après, un premier projet pilote a obtenu l’autorisation de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) permettant d'approcher de l'entrée dans la phase opérationnelle. Il s’agit du projet Hydro porté par la start-up Implicity.

Développer un algorithme en cardiologie

Son objectif : “prévenir les crises d’insuffisance cardiaque pour les patients porteurs de pacemakers/défibrillateurs grâce à l’analyse des données de télésuivi par intelligence artificielle”. Un projet auquel réfléchissait déjà la start-up. “Nous avions la notion que les données des pacemakers et des défibrillateurs implantables ont le potentiel de prédire les crises d’insuffisance cardiaque. Il nous manquait l'accès à une information fiable sur ce que nous cherchions à prédire, des données anonymisées sur quand se produisaient les crises. Il nous manquait également le fait d’avoir un maximum d’élé

Il vous reste 1668 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Health Data Hub : les étapes ayant mené à l’autorisation Cnil du projet Hydro d’Implicity