Financement et politiques publiques  >  Entretiens  >  Christian Fillatreau : “Le business des industries de la e-santé ne porte pas sur le numérique mais sur la santé”

Christian Fillatreau : “Le business des industries de la e-santé ne porte pas sur le numérique mais sur la santé”



Après avoir présidé pendant près de dix ans TIC Santé Nouvelle-Aquitaine, Christian Fillatreau a rejoint l’Alliance innovation santé Nouvelle-Aquitaine (ALLIS-NA) au mois d’avril, une association de quatre clusters régionaux spécialisés en santé où le numérique sera couvert de façon “transversale”. Le nouveau président d’ALLIS-NA explique à mind Health ce choix et cette nouvelle organisation territoriale.

Les statuts de l’Alliance innovation santé Nouvelle-Aquitaine (ALLIS-NA) ont été validés le 27 avril et vous avez été nommé président de cette association. Quelle en est la genèse ?

Ce n’est pas un hasard. L’idée a vu le jour concomitamment à la réforme des grandes régions, la Nouvelle-Aquitaine fédérant depuis trois régions : Aquitaine, Poitou-Charentes et Limousin. Sur le plan de son organisation sanitaire, la Nouvelle-Aquitaine se caractérise par une faible densité de population avec une une concentration très forte sur la métropole de Bordeaux ; il est donc évident que l’accessibilité aux soins y constitue une problématique forte. D’autant que nous sommes confrontés à deux phénomènes convergents que sont une population particulièrement vieillissante - le Limousin est la région la plus âgée de France - et une désertification des territoires reculés du littoral, ce que les démographes appellent l’héliotropisme. Une de

Il vous reste 1411 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Christian Fillatreau : “Le business des industries de la e-santé ne porte pas sur le numérique mais sur la santé”