Industrie  >  Start-up à la loupe  >  Comment Qare se différencie sur le marché de la téléconsultation

Comment Qare se différencie sur le marché de la téléconsultation



Fondée en 2016 et entrée sur le marché de la téléconsultation parmi les premières, en 2017, Qare compte aujourd’hui 160 salariés et trois levées de fonds d’un montant total de 56,5 millions d’euros. Le directeur médical et le P-DG de la start-up parisienne ont accepté de détailler son positionnement, de retracer son parcours et d’évoquer ses perspectives.

La genèse

À l’origine du projet Qare, il y a une rencontre. Celle d’Alexandre Maisonneuve, Augustin Chatenet, Nicolas Wolikow, Alexandre Brel et David Lescure via l’incubateur d’Axa, Kamet. “L’idée d’une solution de téléconsultation, nous l’avions chacun de notre côté, raconte Alexandre Maisonneuve, l’actuel directeur médical de Qare, également directeur médical de Kamet depuis novembre 2016. La magie de Kamet, c’est d’avoir mis en relation des personnes aux regards différents. Je suis urgentiste tandis que Nicolas Wolikow avait été confronté au sujet en tant que patient, notamment en voyageant. Augustin Chatenet avec une vision très numérique de la chose et Alexandre Brel se penchait sur la partie technique.” 

Leurs discussions aboutissent à l’immatriculation de la start-up au Registre du commerce et des sociétés le 9 novembre 2016. Puis s’ensuit “une année de construction de la solution, de développement d’un pilote, d’échanges aussi avec les autorités de tutelle : l’Ordre des médecins, l’Assurance maladie et le ministère de la Santé”. Alexandre Maisonneuve rappelle qu’“il ne faut pas oublier que, début 2017, le concept selon lequel la téléconsultation doit concerner tous les patients et tous les médecins n’était pas dans l’air du temps. C’était même un sujet sensible : à l’époque, seules les agences régionales de santé (ARS) pilotaient ce genre de projet. Une partie de mon activité consistait ainsi à expliquer clairement le concept. Nous voulions coconstruire”. Qare commercialise son premier produit en novembre 2017.

Les fondateurs, les dirigeants

Les quatre fondateurs font toujours partie de la société. Alexandre Maisonneuve en est donc le directeur médical, Alexandre Brel le directeur technique (CTO), Augustin Chatenet le directeur produit (CPO) et Nicolas Wolikow, qui fut d’abord P-DG (CEO), en est depuis avril 2019 le directeur du développement. Il a été remplacé à la tête de Qare par Olivier Thierry, ex COO et dire

Il vous reste 3014 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Comment Qare se différencie sur le marché de la téléconsultation