Industrie  >  Les essentiels  >  Les réponses à la crise liée à la pandémie de COVID-19

Les réponses à la crise liée à la pandémie de COVID-19



Si le déconfinement a débuté en France le 11 mai, la crise économique qui a suivi la crise sanitaire liée à la pandémie de COVID-19 sévit toujours. mind Health revient sur les enjeux pour le secteur de la santé et les outils numériques qui peuvent aider à y répondre, les technologies en présence, les chiffres et acteurs à suivre durant cette période.

LE CONTEXTE : Signalée pour la première fois en Chine en décembre  2019, la maladie à coronavirus COVID-19 est ensuite devenue une pandémie. À partir du mois de mars 2020, de nombreux pays ont pris tour à tour des mesures de confinement de leur population tandis que les nombres de patients atteints, de patients hospitalisés et de décès ont augmenté (chiffres du European centre for disease prevention and control), créant une crise sanitaire mondiale. Le 11 mai, la France a entamé une première phase de déconfinement, suivant - dans l'ordre - l'Autriche, l'Allemagne, le Danemark, la Suisse, l'Espagne, l'Italie et la Norvège.

L’impact est également économique, avec des fermetures d’entreprises ou le ralentissement de nombreux secteurs d’activités. Le secteur de la santé se retrouve en première ligne dans la prise en charge des patients mais également pour la recherche de traitements et de vaccins et la fourniture des médicaments. Il subit aussi les impacts des mesures de confinement et de la crise économique.

LES ENJEUX

> Répondre à la crise sanitaire :

Les différents acteurs du système de santé se mobilisent pour répondre à la crise sanitaire à tous les niveaux. 

Sur le plan de la recherche : Les laboratoires pharmaceutiques et les fabricants de dispositifs médicaux et de diagnostic in vitro travaillent à la recherche de dispositifs de diagnostics et de traitements et vaccins. Dans le contexte d’urgence, les technologies s’appuyant sur des modèles de prédiction, le criblage haut débit, l’analyse des structures 3D… sont plus que jamais d’actualité pour la découverte de nouveaux médicaments mais aussi pour l’identification de traitements à partir de médicaments déjà sur le marché. En parallèle, de nombreuses initiatives visent à ouvrir l’accès aux publications scientifiques. Comme l’appel du gouvernement français le 30 mars ou l’initiative de Microsoft, Facebook et des institutionnels américaines

Pour la poursuite des activités en lien avec les acteurs du secteur médical : Les essais cliniques ainsi que la visite médicale sont des activités des industriels du médicament et du dispositif médical ainsi que de leurs sous-traitants qui nécessitent un lien avec le corps médical et les patients. Pour la poursuite de ces activités en période de confinement et d’engorgement des établissements de soins, les solutions de vidéoconférences mais également l’utilisation des dispositifs connectés pour le suivi des patients s’avèrent utiles pour les essais cliniques tandis que les technologies de visite médicale à distance peuvent être privilégiées.

Organisation et gestion sanitaire : Désengorgement des établissements de soins face à l’afflux de malades du COVID-19, prise en charge à domicile des patients atteints de la maladie à coronavirus mais aussi consultations des médecins pendant le confinement et suivi des patients atteints de maladies chroniques… Les outils de télémédecine connaissent un engouement important depuis le début du confinement en France, tant pour la téléconsultation proposée par les médecins libéraux et hospitaliers que pour le télésuivi et la télésurveillance. Des usages renforcés par l’adoption de plusieurs décrets et ordonnances pour en assouplir les règles d’accès. Et alors que les établissements de soins sont sous tension, les risques de cybersécurité demeurent.

Assurer le déconfinement : Pour tenter d’endiguer la propagation du COVID-19, de nombreux pays européens ont développé ou envisagent de proposer une application mobile permettant d'automatiser une partie du travail de suivi des cas contacts, afin de détecter et isoler les cas asymptomatiques. En France, c'est l'Institut national de recherche en sciences et technologies du numérique (Inria) qui mène le projet, aux côtés d'acteurs privés comme Capgemini, Dassault Systèmes, Lunabee Studio, Orange et Withings. L'application doit être présentée la semaine du 25 mai à l’Assemblée Nationale et pourrait voir le jour courant juin, non sans soulever quelques questions. Les acteurs du télésuivi font également évoluer leurs solutions pour assurer le suivi des patients diagnostiqués pendant cette phase. À l'exemple de la solution Covidom de Nouveal e-santé, codéveloppée avec l'AP-HP et qui servira pourle dispositif Covisan.

Lutte contre les fakenews : Dès le début de la crise sanitaire, des actions ont été prises pour lutter contre les fakenews. Le gouvernement français a ainsi travaillé avec les réseaux sociaux et moteurs de recherche pour renvoyer vers une page dédiée sur le site du gouvernement. Sur sa plateforme Epilogue, Kap Code effectue une mesure sur Twitter de certains indicateurs, comme les hashtags les plus influents sur le sujet.

> Résister à la crise économique : À la crise sanitaire s’est ajoutée une crise économique mondiale dès les premières mesures de confinement impactant de nombreux secteurs et activités. Cela implique une réorganisation du travail avec, pour ceux qui le peuvent, la mise en place de télétravail, qui génère de nouveaux risques notamment de cybersécurité. Comme de nombreux pays, le gouvernement français a mis en place des mesures pour soutenir la trésorerie des entreprises, pour la mise en place de chômage partiel, la garantie des prêts... Une première étude indique toutefois que les effets de la crise sanitaire sur l’industrie de la santé numérique pourraient être “positifs” : augmentation de l’adoption des outils numériques par les patients, les payeurs et les professionnels de santé, amélioration de l’environnement réglementaire, croissance des investissements...

> Ne pas négliger la partie réglementaire : Pour accompagner la mise en oeuvre de différentes solutions dans des délais très contraints, le gouvernement français et les agences réglementaires prennent position. Pour les essais cliniques, ANSM, EMA et FDA ont publié des recommandations. Pour ouvrir l’accès aux solutions de télésuivi et téléconsultation, le gouvernement français a publié de nombreux décrets et ordonnances notamment. Si la mise en place urgente de ces solutions a été favorisée, elle pose la question du maintien des standards de l’hébergement des données de santé notamment et du respect du règlement général pour la protection des données personnelles (RGPD), pendant et après la pandémie. La Cnil a rappelé début mars les bonnes pratiques de collecte des données personnelles.

LES TECHNOLOGIES EN PRÉSENCE

> Exploitation du big data et algorithmes d’intelligence artificielle pour aider à la recherche de traitements et de vaccins contre le COVID-19 mais également pour l’anticipation épidémiologique

> Applications de télésuivi et de téléconsultation pour soulager le système de soins et permettre de suivre tous les patients

Objets connectés notamment utilisés dans les essais cliniques et pour le suivi des malades chroniques

Applications mobiles et technologie Bluetooth pour le suivi des cas contacts

LES CHIFFRES-CLÉS

> Recherche. 
En temps normal, 10 à 15 ans sont nécessaires pour développer un traitement innovant, avec un budget estimé entre un et trois milliards de dollars. Dans le cadre de la pandémie de COVID-19, la recherche s'accélère et de nombreux laboratoires pharmaceutiques ont annoncé des efforts de recherche sur leur molécules existantes ou pour développer des traitements et vaccins. La fédération internationale des industriels de la pharmacie (IFPMA) recense les projets des laboratoires. Au 7 avril 2020, 338 études cliniques liées au COVID-19 sont listées sur le site ClinicalTrials.gov.  

> Essor de la télémédecine. 
Lors des discussions pour la loi de financement de la Sécurité sociale pour 2018, le gouvernement tablait sur 500 000 actes de téléconsultation en 2019, un million en 2020, puis 1,3 million à partir de 2021. Le mois de mars 2020 a vu l'utilisation de la téléconsultation s'envoler : 486 369 téléconsultations facturées à l’Assurance maladie la semaine du 23 mars contre 76 940 la semaine précédente et 3 700 la première semaine de janvier.
141 solutions de télésuivi et de téléconsultations ont été recensées par le ministère de la Santé au 20 mars 2020

> Aides d'État. 
4 Mds € ont été débloqués pour les start-up
Mobilisation de l’État à hauteur de 300 milliards d’euros ainsi que de Bpifrance pour garantir des lignes de trésorerie bancaires
Création d’un fonds de solidarité de 750 M€ auquel peuvent abonder également les entreprises
4 millions de salariés bénéficient le 2 avril 2020 du dispositif de chômage partiel

LES ACTEURS À SUIVRE

> Institutionnels : Ministères de la Solidarités et de la Santé et de l’Économie, Agence du numérique en santé, Cellule ACSS (cybersécurité), Inria

> Organisations professionnelles et pôles de compétitivité : Leem, G5 Santé, Afssi (Association française des sociétés de services et d’innovation), Sidiv (Syndicat de l’industrie et du diagnostic in vitro), Snitem, PactePME, Atlanpôle Biothérapies, Biovalley France, Clubster NSL, Eurobiomed, LyonBiopôle, Medicen Paris Région, Cap Digital, Syntec Numérique, France Biotech, France Digitale, MedTech in France

> Visite médicale : IQVIA, Euris, Veeva

> Téléconsultation et télésuivi : Doctolib, Maiia (groupe Cegedim), Hellocare, nehs, CGM, MesDocteurs, MédecinDirect, NeMo Health, CompuGroup, Qare, Livi/Kry, H4D et l’association LET pour Les Entreprises de télémédecine, Nouveal e-santé, Lifen, MHComm, Exolis...

> Coalitions d’acteurs : Coalition innovation santé - crise sanitaire (France), L'Alliance digitale contre le coronavirus (France), COVID-19 Healthcare Coalition aux États-Unis

> Gafam 

LES PERSONNALITES IMPLIQUÉES

- Dominique Pon et Laura Létourneau, qui copilotent la délégation ministérielle du numérique en santé (DNS) 
Lire l'interview de Dominique Pon : "Nous sentons l'envie de contribuer" aux actions du Conseil du numérique en santé

- Yann-Maël Le Douarin, Conseiller médical télémédecine DGOS, ministère des Solidarités et de la Santé

Pascal Bécache (Digital Pharma Lab - Coalition  innovation santé - crise sanitaire
Lire l'interview : “Deux millions d'euros ont déjà été mobilisés”

- Annie Prévot, directrice de l’ANS (ex-Asip)

ALLER PLUS LOIN

> Les articles à lire  

Recherche, essais cliniques et visite médicale :
Françoise Lethiec (Janssen) : “Environ 80 % de nos essais cliniques sont impactés par la crise actuelle”, avril 2020
Quelles technologies pour aider à la mise au point des candidats médicaments, février 2020
Essais cliniques : les défis à relever pour les CTMS, février 2020
Comment Novartis a mis en place une tour de contrôle mondiale pour ses essais cliniques, octobre 2019
Essais cliniques : quels outils pour fidéliser les patients, avril 2019
Essais cliniques : améliorer le recrutement des patients avec les outils numériques, mars 2019
Comment GSK entend faciliter les techniques de communication des médecins, février 2019
Comment adapter les formations du marketing digital et des visiteurs médicaux, octobre 2018
Quelle stratégie digitale déployer pour la visite médicale ?, janvier 2018

Télémédecine :
La stratégie adoptée par les fournisseurs de téléconsultation face à la pandémie, avril 2020
Après une croissance rapide, la téléconsultation se stabilise autour de 27 % des consultations, avril 2020
Pic d’utilisation de la téléconsultation en mars, 31 mars 2020
COVID-19 : qui sont les 141 acteurs de la téléconsultation et du télésuivi recensés par le ministère ?, 31 mars 2020
Comment le télésuivi s’adapte à la crise sanitaire, 24 mars 2020
Évaluer les risques de son outil de téléconsultation, décembre 2019
La téléconsultation, devenue un standard chez les assureurs, débute difficilement, mai 2019 
Remboursement de la télé-expertise : quel impact pour les acteurs du secteur, avril 2019

Hôpital :
Hôpitaux : quels logiciels pour anticiper et planifier l’occupation des lits ?, juin 2019
L’hôpital s’appuie sur le digital pour assurer le suivi post-opératoire du patient, novembre 2018   

Crise économique :
COVID-19 : panorama des aides de l’État aux entreprises, mis à jour au 27 avril 2020 

Réseaux sociaux et cybersécurité :
COVID-19 : Epilogue analyse les tendances du mois d’avril sur Twitter, mai 2020
Philippe Loudenot (Ministères) : “Il n’y a pas eu de recrudescence de cyberattaques", avril 2020
Kap Code met à disposition une plateforme de ressources sur le COVID-19, 27 mars 2020 
Le gouvernement travaille avec les réseaux sociaux et moteurs de recherche pour lutter contre les fakenews sur le Covid-19, 2 mars 2020
Déployer sa stratégie sur les réseaux sociaux en sept points clés, septembre 2019
Comment intégrer la pharmacovigilance à l'heure des réseaux sociaux, juin 2018

Réglementaire :
COVID-19 : publication d'un guide de l'EMA pour les essais cliniques en cours, 30 mars 2020
La FDA ouvre la voie à la gestion à distance et à la vidéoconsultation pour les essais cliniques en cours, 23 mars 2020
Coronavirus : la Cnil rappelle les bonnes pratiques sur la collecte de données personnelles, 9 mars 2020
L'Assurance maladie ouvre à titre expérimental des dérogations aux règles de prise en charge de la téléconsultation, 12 mars 2020
COVID-19 : Un décret assouplit l'accès à la téléconsultation, 10 mars 2020
Quelles sociétés ont été agréées ou certifiées pour l’hébergement des données de santé ?, juillet 2019

Déconfinement :
COVID-19 : panorama des applications européennes officielles pour organiser le déconfinement, mai 2020
Pierre Desmarais (Desmarais Avocats) : "De l’identification des chaînes de contamination au « suivi » des patients", mai 2020
Selon l'analyse de la Cnil, StopCovid traitera bien de données de santé, avril 2020
COVID-19 : comment la solution de télésuivi de Nouveal e-santé coconstruite avec l'AP-HP a évolué jusqu'au support pour le déconfinement, mai 2020

Il vous reste 0 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Les réponses à la crise liée à la pandémie de COVID-19