Parcours de soins  >  Dossiers  >  Comment le télésuivi s’adapte à la crise sanitaire

Comment le télésuivi s’adapte à la crise sanitaire



Alors que le nombre de patients positifs au COVID-19 augmente de jour en jour, les établissements hospitaliers mettent en place des solutions de télésuivi à domicile des malades ne présentant pas de nécessité d’hospitalisation ou des personnes suspectées d’être contaminées. Des entreprises françaises adaptent leurs solutions et les déploient pour les établissements mais aussi les Samu et la médecine de ville, en intégrant la téléconsultation ou non, en s’intégrant au système d’information ou en mode Saas... mind Health revient sur les stratégies d’Exolis, Lifen, MHComm, nehs et Nouveal e-santé depuis quelques jours.

Chaque jour le nombre de malades diagnostiqués du COVID-19 augmente en France et dans le monde. Tandis que la direction générale de la santé égrène tous les jours les nombres croissants de malades, de patients hospitalisés et de personnes décédées, les hôpitaux s’organisent pour faire face à l’afflux de malades. Pour désengorger les établissements hospitaliers, plusieurs acteurs de la e-santé ont mis au point ou adapté des solutions existantes pour permettre le télésuivi des patients suspectés ou diagnostiqués d’infection à coronavirus COVID-19. “Beaucoup de gens vont être touchés avec des formes peu graves et qui vont embouteiller le système de santé. Il faut arriver à gérer un grand nombre de personnes qui ne nécessitent pas d’hospitalisation mais peuvent dans un certain nombre de cas enregistrer une aggravation entre J+7 et J+9”, détaille le Pr Patrick Jourdain, directeur médical du centre de té

Il vous reste 1407 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Comment le télésuivi s’adapte à la crise sanitaire