Parcours de soins  >  Etudes de cas  >  Comment Directosanté a fait évoluer son offre de téléconsultation vers le suivi ambulatoire en oncologie

Comment Directosanté a fait évoluer son offre de téléconsultation vers le suivi ambulatoire en oncologie



La start-up Directosanté créée en 2015 autour de la téléconsultation entre médecin et patient se connaissant a fait évoluer son modèle vers une solution complète de télésuivi en oncologie. Retour sur ce repositionnement avec son CEO et fondateur Typhaine Servant et le Dr François Dewaele, utilisateur de la solution Oncoscope.

“Le concept initial, nommé Directodoc, reposait sur le premier outil de téléconsultation entre un patient et un médecin se connaissant. C'était avant le remboursement de la téléconsultation. Le modèle économique n’était pas le bon”, confie Typhaine Servant, CEO et fondateur de Directosanté. Avant la création de la start-up en 2015, cet ingénieur de l’École nationale des Ponts et Chaussées a passé 12 ans au sein du laboratoire pharmaceutique Novartis. Sa rencontre avec une clinique l’incite à changer de modèle. “Avec l’évolution de l’ambulatoire, la diminution des durées de séjours, le besoin de rassurer les patients et les professionnels de santé et de garder un lien entre les patients et l’équipe soignante, nous avons déci

Il vous reste 1099 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Comment Directosanté a fait évoluer son offre de téléconsultation vers le suivi ambulatoire en oncologie