Droit devant  >  Actualités  >  La FDA veut aussi numériser les déclarations d’effets secondaires pré-AMM

La FDA veut aussi numériser les déclarations d’effets secondaires pré-AMM



Les industriels outre-Atlantique doivent déjà déclarer auprès de la FDA tout effet secondaire post-commercialisation, via une base de données nationale. L’Agence de santé américaine souhaite désormais faire de même au stade des essais cliniques. 

La Food & Drug Administration (FDA) dispose d’une base de données des effets secondaires des médicaments pour surveiller leur sécurité une fois qu’ils sont commercialisés. Le FAERS de son nom, pour FDA adverse event reporting system, est alimenté par les professionnels de santé, les patients et les industriels. La FDA veut désormais pouvoir accéder aux informat

Il vous reste 537 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
La FDA veut aussi numériser les déclarations d’effets secondaires pré-AMM