Services de santé  >  Dossiers  >  Les centrales d’achat hospitalières placent les usages au coeur de leurs offres

Les centrales d’achat hospitalières placent les usages au coeur de leurs offres



Passer de marchés centrés sur des solutions technologiques à des offres autour d’un usage spécifique, telle semble être la tendance dans les portefeuilles des centrales d’achat hospitalières quand il s'agit de numérique. mind Health décrypte les positionnements des trois acteurs du secteur : Ugap, UniHA et Resah.

Le sujet du numérique prend une place de plus en plus importante dans les portefeuilles des centrales d’achat hospitalières. “Cette année, nous devrions dépasser les quatre milliards d’euros de chiffre d’affaires. Et l’informatique est partout. Un tiers de l’activité est occupé par l’activité informatique, télécom et digital. Il s’agit du secteur où nous connaissons la plus forte croissance. Elle est de près de 30 %, pour une croissance de 20 % pour l’Ugap”, témoigne Sébastien Taupiac, directeur santé de l’Ugap (Union des groupements d’achats publics). Il ajoute : “le secteur public accélère sa digitalisation. Aujourd’hui, 17 % des achats hospitaliers le sont sur l’informatique”.

Thierry Blanchard, coordonnateur de la filière Santé digitale et numérique d’UniHA, note lui : “la particularité autour du numérique est que la filière Santé digitale et numérique d’UniHA est complétée par l’association CAIH sur le marché informatique. Le chiffre d’affaires du côté

Il vous reste 1524 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Les centrales d’achat hospitalières placent les usages au coeur de leurs offres