Industrie  >  Etudes de cas  >  Comment Novartis a mis en place une tour de contrôle mondiale pour ses essais cliniques

Comment Novartis a mis en place une tour de contrôle mondiale pour ses essais cliniques



Inspirée des tours de contrôles de l’aérien mais également des salles de contrôle du secteur de l’énergie, la plateforme Sense Bridge a vu le jour en décembre 2018 chez Novartis. Petit à petit, l’application est déployée pour tous les essais cliniques du laboratoire suisse. mind Health revient sur sa conception et son déploiement avec le porteur du projet Luca Finelli, vice-président et responsable insights strategy & decision, data science et AI de Novartis, mais également une utilisatrice, Aurélie Dequelson, responsable senior des opérations cliniques internationales de Novartis Oncology.

“Prendre les données de 15 datasets différents, couvrant 500 essais cliniques qui sont conduits par 10 000 personnes à travers le monde auprès de centaines de milliers de patients et prédire en continu où nous en sommes sur le déroulement de l’essai, sa qualité et sa vitesse”, c’est l’image de la plateforme Sense Bridge qu’a voulu donner Vas Narasimhan, CEO de Novartis, en mai 2019 lors du salon Viva Technology. Il a ainsi détaillé l’intérêt de ce projet qui “nous donne la capacité d’intervenir à tout moment pour améliorer et régler les problèmes pour accélérer nos développements de médicaments”.

Concrètement l’application permet aux salariés de Novartis d’accéder aux informations sur les essais cliniques menés par le la

Il vous reste 1103 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Comment Novartis a mis en place une tour de contrôle mondiale pour ses essais cliniques