Services de santé  >  Dossiers  >  Des financements du numérique multiples pour les établissements de santé

Des financements du numérique multiples pour les établissements de santé



Télémédecine, appli, dossier patient informatisé (DPI), interopérabilité… Le numérique fait désormais partie du monde de la santé. Et les projets se multiplient. Selon leur importance et leur coût, la question de leur financement peut se poser. À quels soutiens financiers et subventions peuvent accéder les établissements sanitaires ?

« L’enjeu de la transformation du système de santé concerne tous les acteurs, publics et privés, et nous n’avons jamais eu autant de variétés de financements pour cette transformation », déclare Marie-Pascale Chague, directrice de l’Innovation, groupe Vivalto Santé. « Il n’y a pas une inflation des financements et les financeurs ne sont pas forcément plus nombreux, mais l’offre s’est développée et il y a une multiplication des guichets », abonde Ségolène Perin, directrice de l’Innovation, Elsan. C’est notamment vrai pour les projets autour du numérique et de la digitalisation en santé, qu’il s’agisse de télémédecine, de DPI, d’outils de coordination ou de convergence des systèmes d’information (SI), lancés au sein des établissements de santé publics et privé. 

Les programmes publics

La première source de financement est publique. Depuis plusieurs années, des programmes visent à accompagner et soutenir les projets tournant autour du numérique comme Hôpital numérique ou l’expérimentation Territoires de soins numériques (TSN). Un tournant a cependant été pris avec le Plan Ma Santé 2022 et la feuille de route « Accélérer le virage numérique », présentée le 25 avril 2019, puis la loi de santé du 24 juillet 2019. « Le numérique est un

Il vous reste 1930 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Des financements du numérique multiples pour les établissements de santé