Financeurs et acteurs publics  >  Etudes de cas  >  Comment DreamQuark ouvre la boîte noire de l’IA chez AG2R La mondiale

Comment DreamQuark ouvre la boîte noire de l’IA chez AG2R La mondiale



AG2R La Mondiale a choisi DreamQuark pour tester un score d’attrition. Retour sur le manière dont la start-up rend le deep learning accessible et manipulable directement par les métiers.

Depuis qu'il a fondé DreamQuark en 2013, Nicolas Méric ambitionne de rendre accessibles aux métiers des technologies jusque-là réservées aux data scientists. “Nous cherchons à démocratiser l’intelligence artificielle en levant les barrières à l’adoption de ces technologies dans les entreprises”, résume le CEO. À l’origine, la start-up s’est penchée sur le secteur de la santé mais a rapidement pivoté vers la finance, “plus mûre en termes de transformation, et parce que cette industrie possède de réels historiques de données qualitatives et quantitatives”. Une nécessité pour entraîner des modèles de deep learning. 

À par

Il vous reste 956 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Comment DreamQuark ouvre la boîte noire de l’IA chez AG2R La mondiale