Pharma et DM  >  Entretiens  >  Claire Biot (Dassault Systèmes) : “Nous ne nous interdisons pas de faire d’autres investissements”

Claire Biot (Dassault Systèmes) : “Nous ne nous interdisons pas de faire d’autres investissements”



Acquisition de Medidata, participation à la levée de fonds de BioSerenity, le groupe français a multiplié les annonces autour de son activité santé début juin 2019. Claire Biot, vice-présidente de l’industrie des sciences de la vie depuis mars 2019, détaille pour mind Health le positionnement et la stratégie de Dassault Systèmes dans le domaine.

Les sciences de la vie font partie des 11 industries couvertes par Dassault Systèmes. Quel est le positionnement dans ce secteur ?

Dassault Systèmes est une entreprise née dans la sphère des produits il y a 35 ans, avec notamment la première maquette 3D d’un avion. Depuis plusieurs années, la stratégie vise à aller au-delà. La santé et les sciences de la vie représentent l'un des trois secteurs auxquels Dassault Systèmes souhaite contribuer. Nous sommes entrés avec un angle de vue d’ingénieurs. D’abord, dans le secteur des dispositifs médicaux. Au début des années 2010, nous avons étendu avec la modélisation des cellules. Un premier projet, nommé Biointelligence, a été mené à travers un consortium de recherche associant des acteurs du G5 Santé. Il s’agissait de réaliser un modèle des voies de signalisation

Il vous reste 1127 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Claire Biot (Dassault Systèmes) : “Nous ne nous interdisons pas de faire d’autres investissements”