Industrie  >  Actualités  >  Un consortium public-privé pour exploiter les chimiothèques des laboratoires pharmaceutiques grâce à l’IA

Un consortium public-privé pour exploiter les chimiothèques des laboratoires pharmaceutiques grâce à l’IA



Avec un financement de plus de 18 millions d’euros, le projet Melloddy vise à démontrer l’intérêt de l’exploitation des technologies d’intelligence artificielle et de blockchain dans la découverte de médicaments. Dix laboratoires pharmaceutiques, des académiques mais aussi d’autres acteurs privés comme les start-up françaises Owkin et Iktos et l’entreprise Nvidia se sont associés pour mener ce projet dans le cadre de l’Innovative medicines initiative (IMI).

Dix laboratoires pharmaceutiques, deux équipes universitaires et des acteurs privés spécialistes des nouvelles technologies comme le français Owkin se sont réunis au sein du consortium européen Melloddy (machine learning ledger orchestration for drug discovery) dont le lancement est officialisé ce lundi 3 juin 2019. Objectif de ce projet mené dans le cadre de l’Innovative medicines initiative (IMI) : &

Il vous reste 600 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Un consortium public-privé pour exploiter les chimiothèques des laboratoires pharmaceutiques grâce à l’IA