Financeurs et acteurs publics  >  Etudes de cas  >  La Maif embarque tout son corps social dans la transformation numérique

La Maif embarque tout son corps social dans la transformation numérique



Le groupe mutualiste a décidé en 2015 d'entamer sa mue numérique en se fixant un premier objectif : y faire adhérer l'ensemble de ses collaborateurs. Une académie digitale plus tard, assortie d'un réseau social interne, d'"ambassadeurs digitaux" et de programmes de formation aux innovations technologiques, y compris des dirigeants, le pari semble réussi. La responsable des projets RH de la Maif, Sandra Minault, revient sur les clés de cette transformation quasi culturelle.

Confrontée à une forte transformation de son métier, comme tout le monde de l’assurance, avec l’arrivée des « assurtech », la Maif (7 500 salariés) fait de la transformation numérique une priorité depuis 2015. Mais le groupe mutualiste, né en 1934, l’a abordée avec un parti pris assumé, conforme à ses valeurs qui placent « l’humain au cœur des transformations ». Il ne s’est pas contenté de l’approche « classique » de la transformation numérique, qui donne priorité à la technologie et à la simplification du parcours des clients utilisateurs (la fameuse UX, pour user experience), puisqu’il a choisi, au préalable, d’engager l’acculturation de tout son corps social, en faisant de la formation e-learning et de la création d’une académie digitale interne le pivot du changement.

Il vous reste 1105 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
La Maif embarque tout son corps social dans la transformation numérique