Services de santé  >  Dossiers  >  Remboursement de la télé-expertise : quel impact pour les acteurs du secteur ?

Remboursement de la télé-expertise : quel impact pour les acteurs du secteur ?



Depuis le 10 février 2019, la télé-expertise est prise en charge par l’Assurance maladie. La reconnaissance de cet acte de télémédecine, qui sort de l’expérimentation pour être désormais inscrit à la Nomenclature générale des actes professionnels, a-t-elle modifié la stratégie des acteurs du secteur .

Après dix ans d’expérimentation, la télé-expertise est désormais remboursée, comme le prévoit l’avenant 6 à l’accord conventionnel, conclu le 14 juin 2018 entre l’Assurance maladie et les représentants des médecins libéraux. L’accord pose un cadre pérenne au déploiement de la pratique. Un médecin peut désormais solliciter l’avis d’un confrère face à une situation médicale donnée pour assurer une prise en charge plus rapide des patients, et les deux praticiens peuvent être rémunérés pour le faire. Certains établissements ont participé aux expérimentations et sont déjà dans la démarche, tandis que d’autres, jusqu’alors plus frileux, peuvent désormais adopter des offres émanant des industriels.  

De nombreuses solutions étaient déjà disponibles sur le marché, mais de nouvelles solutions ont plus récemment vu le jour. Créé, en février 2019, Omnidoc propose une plateforme accessible via Internet, permettant à un médecin requérant d’adresser une demande de télé-expertise “à un médecin expert qu’il connaît déjà, explique Baptiste Truchot, co-fondateur. Si le médecin n’est pas inscrit sur Omnidoc, la plateforme ou le médecin requérant l’informe de la demande d’expertise en lui envoyant un lien”. Lorsque le demandeur ne connaît pas de spécialistes dédiés, il peut sélectionner la spécialité sur la plateforme, la demande va alors être transmise &

Il vous reste 2126 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Remboursement de la télé-expertise : quel impact pour les acteurs du secteur ?