Services de santé  >  Etudes de cas  >  « Télé AVC » en Lorraine : une prise en charge pionnière de télé-expertise

« Télé AVC » en Lorraine : une prise en charge pionnière de télé-expertise



Le cap des mille patients victimes d’un accident vasculaire cérébral (AVC) pris en charge à travers le dispositif de télé-expertise lorrain Virtuall a été franchi à la fin du mois de septembre. La généralisation du projet au niveau régional est à l'étude.

En France, l’AVC est la première cause de mortalité chez les femmes et la troisième chez les hommes, selon l’Institut national de veille sanitaire (INVS). En 2016, 120 000 patients ont été pris en charge pour un AVC, recense l’Agence technique de l’information sur l’hospitalisation (Atih). Dans la prise en charge d’une personne victime d’un AVC, le délai d’accès au traitement est crucial. Il nécessite le diagnostic d’un médecin neurologue. Ainsi, il y a une très forte inégalité selon la distance à laquelle le patient victime d’un AVC se trouve d’un centre hospitalier comprenant une Unité neuro-vasculaire (UNV). Des services au nombre de 116 en 2012, d’après

[1248 mots]
Vous avez déjà un compte ?
Connectez-vous
Créez un compte

Inscrivez-vous et bénéficiez d'une offre de découverte gratuite de 15 jours de mind Health

Créez un compte
Abonnez-vous

Souscrivez à une licence pour accéder à l'intégralité des contenus et supports mind Health

Abonnez-vous