Financeurs et acteurs publics  >  Entretiens  >  Yanick Philippon (Generali) : “Téléconsultation, programme Vitality, chatbot… s’inscrivent dans une même démarche d'offrir un bouquet de services”

Yanick Philippon (Generali) : “Téléconsultation, programme Vitality, chatbot… s’inscrivent dans une même démarche d'offrir un bouquet de services”



Alors que Generali s’est doté d’un service de téléconsultation en début d’année, Yanick Philippon, membre du comité exécutif de Generali France, en charge du marché protection sociales des entreprises, revient sur la mise en place des services numériques et détaille pour mind Health les projets à venir.

Comment êtes-vous organisés autour des sujets du numérique pour les activités d’assurance santé et prévoyance chez Generali France ?

Les différentes marchés sont autonomes à la fois pour la conception des offres et leur mise à disposition des réseaux. Les solutions numériques sont imaginées le plus souvent par les équipes de solutions d’assurance. Au sein de mon département santé et prévoyance, c’est plutôt la santé qui fait aujourd’hui l’objet de réflexions en termes de numérique orienté client.

Quels sont les effectifs de cette activité ?

Pour ce marché, nous comptons environ 350 personnes sur l’administratif et 200 commerciaux spécialisés dans la protection sociale, sur les 10 000 collaborateurs et agents généraux de Generali en France. L’idée initiale vient de ces équipes puis nous nous appuyons sur les fonctions support (IT, marke

Il vous reste 1307 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Yanick Philippon (Generali) : “Téléconsultation, programme Vitality, chatbot… s’inscrivent dans une même démarche d'offrir un bouquet de services”